Alice PICAUD
Violoncelle

 

Née de parents mélomanes, Bertille Arrué débute le violoncelle au Conservatoire de Toulouse dans les classes de maîtres de Lluis Claret et Philippe Muller. Après y avoir obtenu des premiers prix de musique de chambre en formation sonate et de formation musicale, elle se forme en cycle spécialisé au Conservatoire de Paris auprès de Philippe Bary.
Diplômée d’un Bachelor of Arts de la Haute Ecole de Musique de Lausanne en 2013 elle a, au cours de ses études, bénéficié des conseils de Frans Helmerson, László Fenyö, Claudio Bohórquez, Raphael Pidoux, Jérôme Pernoo, Martin Ostertag, Boris Andrianov, Stefan Fehlandt (altiste du quatuor Vogler), Niklas Schmidt ou encore Alain Brunier (ex- violoncelliste du quatuor Debussy). 
Bertille Arrué est actuellement en master de violoncelle au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris (CNSMDP) dans la classe de Marc Coppey.

Lauréate de plusieurs concours, elle se produit fréquemment sur scène dans diverses formations.

Aux côtés de partenaires tels que les violonistes Pierre Amoyal, Pavel Vernikov, Pierre- Olivier Queyras et Marianne Piketty, les violoncellistes Natalia Gutman, Suzanne Ramon et François Salque, le pianiste David Lively ou encore les jazzmen Lionel et Stephan Belmondo, Milton Nascimento et Bernardo Sandoval, elle a joué au sein de multiples festivals comme ceux de Musiques à Versailles, Saint-Lizier en Couserans, Millesources et Dordogne, «Passe ton Bach d’abord» à Toulouse, Musical’Océan à Lacanau, Concert aux Champs de l’Amicale laïque de Dampniat, Les Jeudis Musicaux de Royan, Musiques d’un siècle à Dieulefit, «Osez le classique» des Nuits de Musiques Vivantes à Vichy, concerts du Namascae Lemanic Modern Ensemble à Annemasse, Jazz in Marciac etc. Elle a par ailleurs été membre de la Camerata de Lausanne pour la saison 2012-2013 et membre de la Camerata MilleSources.

Attirée par l'univers intimiste de la musique de chambre, elle a fondé avec l’altiste Mathieu Lamouroux le Duo Gallis, formation à travers laquelle elle se plait à redécouvrir un répertoire oublié bien que riche et varié, s’étendant du XVIIème siècle à la musique contemporaine.

Musicienne ouverte aux différents arts et au monde qui l’entoure elle effectue, parallèlement à ses études musicales, des études universitaires d’histoire de l’art et d’archéologie et s’est initiée à la pratique du piano, du bandonéon et des percussions.

Très investie dans le domaine de la recherche musicologique, elle est actuellement Musicienne-Chercheuse Associée à la Bibliothèque Nationale de France Bnf.

Bertille Arrué joue un violoncelle Moitessier école Mirecourt des années 1830.