Fabrice ALIBERT

L'Horloge, le Chat

Fabrice ALIBERT, baryton de nationalité monégasque, s’est produit en France ainsi qu’à l’étranger dans les rôles de Marcello (La Bohème), Beppe (Rita), Figaro (Le Barbier de Séville), Escamillo (Carmen), Dandini (Cenerentola), Papageno (La flûte enchantée), Pelléas (Pelléas et Mélisande), Belcore (L’Elisir d’amore) et Valentin (Faust)…


Après un BTS, il effectue ses études de chant tout d’abord au CNR de Toulouse où il étudie également la composition électro-acoustique. Il intègre le CNSM de Lyon dans la classe d’Isabelle Germain (master en chant avec mention très bien, 2012) et se perfectionne à la Hochschule de Munich dans la classe d'Andreas Schmidt.
En septembre 2011 il intègre le CNIPAL à Marseille. Il obtient le deuxième prix opéra au Concours International de Chant Lyrique de Canari en 2013.

En 2011 Fabrice interprète Escamillo au Summum de Grenoble dans une production de La Fabrique Opéra et il est le soliste dans une création orchestrale contemporaine de Hans Christian Hauser au Théâtre du Gasteig à Munich.

Dans le cadre du Festival Sorru in musica il se produit en Figaro (Le Barbier de Séville) avec une mise en scène d’Alain Garichot et sous la direction de S. Petijean.

En 2013 il fait partie des solistes de Bernard Tétu et participe à la tournée mondiale de West Side Story (Chine, Canada, Suisse, France) où il chante les rôles de baryton.

Il reprend également le rôle d’Escamillo au théâtre de Perpignan. A partir de 2014 il se produit en Dandini (Cenerentola) sur différentes scènes françaises comme l’Opéra de Limoges, la Scène nationale de Besançon ou le théâtre impérial de Compiègne.

Fabrice ALIBERT interprète le rôle de Valentin (Faust) au Théâtre des deux rives à Paris en 2015 ainsi que Papageno au Summum de Grenoble dirigé par P. Souillot et avec une mise en scène de C. Blanpied.

Le baryton reprend le rôle de Papageno au Zenith d’Orléans dirigé par C. Joubert avec une mise en scène de J.C. Cotillard en avril 2016.

Il a été invité par Laurent Pillot et l’orchestre symphonique Lyon Villeurbanne pour le rôle d’Escamillo. Il interprète Marcello dans La Bohème avec « Opéra en plein air », dans une mise en scène de Jacques Attali.

Il participe à une tournée dans L'Enfant et les Sortilèges de Ravel (Opéra de Saint-Etienne, Théatre de Maisons-Alfort, etc.), interprétant l'horloge et le chat, dans une mise en scène de Bénédicte Budan.

Fabrice ALIBERT se perfectionne régulièrement au côtés de Ludovic Tézier, Irène Kudela, Giovanni Mastino, Henry Runey, Elisabeth Cooper.